Thèse de Émeline LECUIT

Référence

Lecuit E. (2012). Les tribulations d'un nom propre en traduction. Étude contrastive du nom propre et de sa traduction à partir d’un corpus aligné de dix langues européennes. Thèse de doctorat de linguistique, Université François-Rabelais de Tours.

Jury : J.-M. Fournier, C. Gledhill, D. Jamet, D. Maurel, D. Vitas, G. Williams.

Télécharger la thèse / To download the thesis

Télécharger les transparents de soutenance / To download the slides of the defense

Résumé

Les noms propres sont omniprésents et intéressent, depuis des siècles, philosophes et linguistes.

Le travail réalisé ici est une étude contrastive des noms propres en traduction, divisée en quatre parties. Les deux premières parties sont théoriques. La première partie traite de la notion de nom propre en linguistique anglaise et en linguistique française. La deuxième partie présente les différents procédés de traduction, illustrés par des exemples sur les noms propres.

Les deux parties suivantes sont expérimentales. La troisième partie détaille les différentes étapes de la constitution de notre corpus multilingue parallèle aligné et annoté, composé de onze versions du roman de Jules Verne, Le Tour du Monde en quatre-vingts jours, en dix langues européennes. La quatrième partie expose les résultats obtenus suite à l’observation du comportement des noms propres en traduction.

Cette étude contredit souvent l’hypothèse largement répandue de leur intraduisibilité.

Mots-clés

Noms propres, traduction, corpus multilingue parallèle aligné, annotation, alignement.

Abstract

Proper names are omnipresent and have long held the interest of both philosophers and linguists. Our work, divided into four parts, presents, from a contrastive perspective, the behaviour of proper names in translation.

The first two parts are theoretical. Firstly, we give a general presentation of what is a proper name from the point of view of both English and French linguistics. Secondly, we introduce the different translation processes proper names can undergo.

The last two parts are experimental. We begin by explaining the different phases in the process of constitution of our aligned and annotated multilingual parallel corpus, composed of eleven versions of Jules Verne’s novel, Le Tour du monde en quatrevingts jours, in ten European languages. We then present the results obtained from the observation of proper names behaviour in translation.

Our results often contradict the widespread idea according to which proper names are not to be translated.

Keywords

Proper names, translation, aligned parallel multilingual corpus, annotation, alignment.